L’Association pour la Mémoire et la Notoriété de Louis Harel de la Noë : AMENO

 

Déjà plus d’une dizaine d’années qu’une quinzaine de membres de l’UTL de Saint-Brieuc décident de mieux connaître Louis Harel de la Noë et commencent des recherches dans toutes les directions : archives de la ville, du département, nationales, de l’école des Ponts et chaussées, généalogiques. Puis dans tous les lieux où notre ingénieur briochin a œuvré : Rodez, Quimper, Nevers, Le Mans, Brest. 

La publication, en juin 2002 de « regards briochins sur Harel de la Noë » nécessite la déclaration d’une Association, pour des raisons fiscales. AMENO est né. 

Puis nous éditons aux Presses de l’Ecole NPC « un  grand  ingénieur  briochin ». De nombreux passionnés se joignent à nous, nos découvertes s’accumulent et des publications sont imprimées ainsi que de nombreuses notices techniques, des articles dans des revues ou dans la presse… Sans compter les visites guidées, les conférences et les innombrables réponses aux questions de passionnés.

Dans les archives des responsables départementaux qui décidèrent du devenir du viaduc de Souzain, en 1995, il est noté l’absence d’absence d’Association de défense du Monument historique. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. 

La vie d’Harel de la Noë a pu être écrite sans concession. Les écrits d’Hypolite Corbes, son neveu, étaient très complaisants. 

En une dizaine d’années, AMENO a publié 26 publications et 2 DVD, en respectant la vérité historique et les techniques. 

AMENO a obtenu que le viaduc de Toupin soit inscrit à l'inventaire des M H. Il devrait être restauré dans le respect du projet d'origine. La largeur de la chaussée devrait être maintenue et la limitation de tonnage supprimée. Toupin devrait  encore servir un second siècle.